Isolation, suites !

Dans la continuité de l’isolation en paille, nous avons terminé l’isolation du mur Est du cellier, avec de la fibre de bois souple, puis fermé avec des restes de fibre de bois rigide. Nous avons aussi rajouté un peu de polystyrène au niveau de la ceinture de la dalle.

Ensuite, le petit jeu de patience a commencé avec la pose du frein-vapeur sur les plafonds de l’étage et du cellier. Cette membrane assure l’étanchéité à l’air. Pour les fenêtres, le mastic remplit ce rôle.
Les lés doivent posés bien droits et tendus (comme pour de la tapisserie) car il faut ensuite mettre un scotch pour assurer l’étanchéité entre deux lés. Nous avons également ajouté un scotch spécial tramé pour assurer la jonction avec les enduits terre qui viendront sur les murs en paille.
Enfin, nous avons agrafé des panneaux souples de fibres de lin et de chanvre pour isoler les contours intérieurs des fenêtres de toit.
Du temps passé sur des choses qui ne se verront bientôt plus mais qui sont importantes pour le confort et la durabilité de l’ouvrage !

Avant de clore ce chapitre isolation, il restera quelques finitions ici et là avant les enduits intérieurs, notamment les tours des fenêtres et portes, ainsi que l’insufflation de la ouate de cellulose au-dessus du plafond de l’étage pour isoler les combles perdus (vous pouvez apercevoir sur les photos la trappe de visite, qui est déjà utilisée en ce moment pour la pose du conduit du poêle).

2 réflexions au sujet de « Isolation, suites ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s