La petite histoire des portes

Un lot de 6 portes rustiques issues d’une rénovation destinées à la décheterie, pour 30 euros et livrées à domicile ? On ne pouvait pas dire non…

Voici quelques photos de leur état initial.

Après quelques devis de location de sableuse pour les retaper nous-mêmes, on s’est assez vite résolu pour quasiment le même prix à le faire faire par quelqu’un. Sans regrets, d’autant plus que la tâche n’a pas été facile pour lui. Sous la tapisserie et la dernière couche de peinture, se trouvaient une voire deux autres couches de peinture bien épaisses ! Le résultat est chouette, le bois d’origine est beau.

Mais qui dit portes d’occasion dit souvent pas de dormants. Nous voici donc partis pour un peu de menuiserie avec des chutes de volige et un nouvel outil : la défonceuse ! Outil assez magique soit dit en passant. Le tout en parallèle du montage de l’ossature des cloisons de l’étage qui va avec.

Elles sont pas belles nos portes vintage ? Restera à passer un peu d’huile dure pour les protéger.

4 réflexions au sujet de « La petite histoire des portes »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s