Dalle en terre crue

Prenez 6 gars costaux et inventifs, quelques kilos de cailloux et une saison hivernale : vous obtenez une dalle de cellier toute neuve !

Nous avons dû refaire le hérisson de cette pièce. Les cailloux n’étaient pas du bon calibre, pas lavés (malgré la commande) et la pose de la paille avec poussière associée avait mis à mal leur propreté. Donc on enlève tout, pour remettre un nouveau hérisson. Mais là aussi des cailloux pas assez propres. Les gars ont donc créé une machine sur-mesure pour les laver. Istia innovation un jour, des inventions tous les jours !

Puis Mr Paille s’est attelé à la terre crue. Quelques mois plus tard, le sol a bien séché et fissuré, comme prévu. Restera une petite chape de terre très liquide à mettre pour venir combler et nous serons équipés d’une remise qui devrait rester fraîche pour la conservation des récoltes du jardin, comme du temps de nos grands-mères !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s