Chantier An+1

Cet article aurait dû être publié hier pour respecter l’anniversaire jour pour jour, mais nous étions trop occupés à profiter de ce dimanche estival et de notre première baignade de la saison à 1/4h de vélo de notre nouveau home sweet home !!

Vous devinerez donc que nous sommes bien installés depuis le début du mois et que les joies de la vie au vert nous sied merveilleusement 😉 Quelques jours de vacances dans ce mois de mai en forme de gruyère nous ont permis de goûter à cette nouvelle vie et d’avancer sur pas mal de chantiers.

Le 18/05/2013, le terrassier lançait officiellement le début des travaux pour nous permettre d’implanter nos deux petites annexes. 1 an après, nous y vivons ! Un avant-après (de l’extérieur seulement) en 3 images, histoire de se souvenir du chemin parcouru.

Les travaux de terrassement de la maison commencent la semaine prochaine donc à très vite pour de nouvelles avancées !

Les pailleux bretons 😉

Silence ça pousse #5

Nous allons bientôt pouvoir ouvrir une pépinière !

Nous avons récupéré pleins de petits plans chez les parents de M. Paille. Certains sont déjà installés, d’autres sont en culture ou en espace de transit le temps que l’on décide où les mettre. Nous aurions bien aimé avancer davantage sur le jardin mais la maison et le financement sont la priorité. Donc on va lever un peu le pied sur ce chantier pour le moment. Nous avons tout de même croquer quelques idées sur le papier.

[Maisonnette] Le grand confort, suite !

Un coin repas 100% récup’ avec vue sur le jardin

IMGP0443

Une douche finie avec de l’eau chaude, et aussi une connexion internet qui fonctionne depuis 3 semaines ! Nous avons aussi ajouté des étagères dans l’abri de jardin pour y rapatrier tous les outils/matériaux qui squattent la maisonnette. Reste deux/trois bricoles et un peu de peinture pour ce week-end.

J-15 avant l’emménagement !

[DIY] Une boîte normalisée un peu hors-norme

Pour ceux d’entre vous qui ne le sauraient pas, pour toutes les constructions neuves depuis 1979, il est imposé une boîte aux lettres normalisée (je vous passe les infos techniques mais c’est assez rigide je trouve). Si vous rénovez et que le raccordement postal est déjà effectué, vous n’êtes pas concerné par cette norme (question de bon sens bien sûr).

Bref, pour faciliter la chose, Mlle Paille n’est pas fan des BAL, hormis les anciennes, dont le format ne correspond pas du tout à la norme. Un nouveau chantier a donc été lancé pour réaliser une boîte normalisée pas vraiment dans la norme, à savoir que les dimensions préconisées sont respectées mais pour le look il faudra repasser ! Le tout avec des chutes de matériaux et de la récup’.

Voilà le résultat en images, une boîte tout en châtaignier et acier galva. Elle ne plaira pas à tout le monde mais elle nous plaît à nous et c’est bien le principal. Accessoirement, il lui reste tout de même encore à plaire au facteur pour que le raccordement soit validé…

[Maison] Les plans !

Et bien nous y voilà! Impossible de vous dire combien d’heures a passé Mr Paille sur ces plans, et combien il en passe encore pour les finitions et l’exécution mais croyez-nous c’est un gros chantier en soi et il ne faut pas sous-estimer ce temps quand on se lance dans un projet d’auto-construction ! Mais c’est aussi du temps que nous gagnons pour la suite. Nous l’avons vu avec la maisonnette : dessiner & préparer avant permet de construire plus efficacement, donc on continue sur cette voie. Même si on ne peut pas tout anticiper, ce n’est pas une fois devant la scie avant son montant de bois à couper que l’on décide où il va et combien il doit mesurer 😉

Donc, après une troisième modification du permis de construire déposée et acceptée, nous pouvons enfin partager avec vous quelques images de la maison, d’une surface totale d’environ 100 m². Nous avons essayé de garder notre fil rouge : simplicité et sobriété !

Pour un tour complet, voici un joli montage vidéo ! La couleur des murs à l’intérieur n’est pas définie, par défaut on a laissé l’aspect enduit terre pour le moment. Il y aura sûrement quelques cloisons en bois par ci par là.

Nous reviendrons plus en détail dans un autre article sur les choix techniques, notamment pour l’isolation en paille, qui a beaucoup évolué par rapport à notre idée de départ.

Maintenant, y a plus qu’à !! 😉

[DIY] L’histoire contée du plan de travail de la cuisine de la cabane

Il était une fois deux pailleux bretons partis en quête de palettes abandonnées à bord de leur tuture-mork. La récupération de ce bois était destinée à la fabrication d’un plan de travail pour leur petite cuisine dans leur petite cabane au fond du jardin.
Ayant appris la fermeture d’un restaurant qu’ils avaient l’habitude de fréquenter non loin de là, ils passèrent devant à tout hasard pour constater que les travaux de réfection allaient bientôt commencer. Qu’elle ne fut pas leur surprise en voyant que régnait sur la terrasse tout un tas de choses destinées à la déchetterie ! Adeptes de la récup’, nos deux pailleux se mettent à faire leur marché, accompagnés de deux/trois inconnus ayant eu la même idée. Pots de fleur en zinc, câble RJ45 tout neuf, sac de pouzzolane à peine entamé, chaises de bar vintage… et un gros bout de bois massif !

… voilà pour la partie contée.. place maintenant au bricolage…

Il s’avère que c’est du châtaignier ! Une fois adopté, nous revoyons nos plans de départ pour les adapter à ce nouveau matériau. Il aura fallu quelques heures de rabotage, ponçage, découpe, assemblage, collage, huilage naturel de protection en plusieurs couches et pose finale pour arriver au résultat que vous avez pu voir récemment sur les photos de la cuisine.

Nous voici donc avec un plan de travail moins profond que prévu et nous ayant obligé à changer d’évier (nous avions acheté un évier rond d’occaz que nous garderons pour une autre utilisation ultérieure) mais nous sommes plus que ravis du rendu !

Silence ça pousse #4

Pendant ce temps au jardin… Le printemps est là !!

Les fraisiers et framboisiers se portent bien. L’hortensia a résisté à l’hiver après sa mise en terre et repart de plus belle.

Nous avons profité d’un bel après-midi dominical ensoleillé pour reprendre un chantier entamé l’an dernier : le démontage de la clôture et de son barbelé pris dans un amas de ronces qu’il était temps de couper avant la repousse printanière ! Nous sommes plus visibles depuis la route (en même temps on l’était déjà, surtout que la cabane est sur une butte, point le plus haut du terrain), n’aurons pas de mûres pour refaire une bonne confiture (ceci dit on a déjà d’autres coins de cueillette secrets) mais nous avons gagné quelques mètres carrés. Cela facilitera aussi quelques travaux à venir pour la maison (terrassement, évacuation des eaux…).

Maintenant, on réfléchit sur le papier à comment aménager tout cela pour programmer quelques plantations dès cette année : fruitiers et haies notamment. Bref, un autre gros chantier mais super intéressant et qui nous plaît à tous les deux ! Nous qui aimons être dehors, on va être servi. Gageons que le beau temps soit de la partie comme l’an dernier.

On vous laisse sur quelques images.