Préparatifs enduits terre

Avant le chantier participatif enduits terre du mois de juin, il nous a fallu anticiper et préparer pas mal de petites choses, pas forcément très visibles mais utiles, voire indispensables, et donc forcément consommatrices de temps et d’énergie.

Il y a d’abord eu des petits tests de la terre proposée par nos voisins-copains, avec différents mélanges. C’était impressionnant de constater la dureté après séchage, on est loin de la pâte à modeler.

Il y a eu ensuite les tours de fenêtres et portes à finir d’isoler en fibre de bois plus ou moins rigide en fonction des endroits, qui servira directement d’accroche pour les enduits là il n’y a pas de paille. De la canisse a aussi été installée autour de deux ouvertures en test d’accroche pour les arrondis.

A partir de restes de chevron et de solive de la dalle bois, deux grandes tablettes ont été réalisées sur-mesure pour ensuite être installées au-dessus de nos baies vitrées afin de permettre d’arrêter l’enduit proprement, l’arrondi étant difficilement gérable à cet endroit (3m d’arrondis à l’envers c’est délicat, nous avions pu le constater avec les enduits extérieurs).
Ces deux tablettes dont vous voyez la face qui restera visible ont été nettoyées rapidement à l’eau sous haute pression pour faire apparaître les veines du bois, puis légèrement poncées. Les arrondis sont réalisés manuellement avec ce bel outil ancien qu’est la plane (une vraie lame de rasoir soit dit en passant!). Le rendu brut naturel nous plaît beaucoup et cela s’est confirmé à la pose.

Au cours d’une bonne journée aidés de nombreuses petites et grandes mains amicales, nous avons pu faire une bonne session de rebouchage des trous entre les bottes de paille.  On a vraiment pris conscience de l’importance de l’attention à apporter lors de la pose des bottes. La mise en place des liteaux entre chaque rang de bottes, sans une vraie entaille digne de ce nom pour qu’ils soient noyés, laisse des traces trous et cela n’est pas compatible à la fois avec l’étanchéité à l’air que l’on recherche et une bonne d’accroche pour les enduits. D’où la nécessité de reboucher après coup! Sur les conseils du maçon qui encadrera la réalisation des enduits, nous avons utilisé de la paille de lin, beaucoup plus solide et adaptée pour cet exercice. On en a aussi profité pour poser des supports en bas des murs pour les futures plinthes.

Au prochain épisode, il sera question de câblage, de couleurs, de va-et-vient, de retour lampe, de DCL, de boîtiers et consorts 🙂

Chantier participatif en juin • Opération « Enduits terre »

On partage l’annonce pour notre chantier participatif en juin pour les enduits terre sur les murs paille intérieurs. Si vous êtes intéressés, contactez-nous. Dans tous les cas, n’hésitez pas à diffuser largement !

Semaines : 24 et 25 (du 13 au 24 juin 2016)

Lieu : La Vicomté-sur-Rance, près de Dinan (22, Côtes d’Armor)

Contact : 06.89.11.25.61 ou ilovelapaille@yahoo.fr

Bonjour !

Nichée dans un village de 1000 âmes en bord de Rance, notre maison ossature bois et isolation en bottes de paille est hors d’eau hors d’air depuis l’hiver dernier. Cette année est consacrée à l’intérieur. Nous recherchons donc 6 personnes pendant 2 semaines pour la réalisation des enduits terre (couches d’accroche et de corps). Fabrice AUVE de Botmobil nous apportera son savoir-faire en la matière et encadrera le chantier.

Votre présence, bonne humeur, énergie et motivation seront fort appréciées pour la réalisation de cette étape-clé du chantier.

Nous attachons une attention particulière à l’humain et à la qualité des échanges, ainsi qu’aux bons repas préparés sur place et à la convivialité.

Vous pourrez planter votre tente dans notre jardin permaculture en création. Douche et toilettes sèches à disposition.

Nous sommes à 10 mn de Dinan, 30 mn de St-Malo et 45 mn du Cap Fréhel et du Mont Saint-Michel, de quoi occuper joliment les week-end de pause !

Adeline & Nicolas